Résistance sans frontière

resistenza_imag

Una Resistenza senza frontiera

Le magazine PassaParola et le Circolo Eugenio Curiel avaient organisé ce vendredi 25 novembre, 2016 une soirée consacrée à « Una resistenza senza frontiera » dans les locaux du Circolo à Luxembourg-ville.

Après une introduction par Maria Grazia Galati pour PassaParola et Roberto Serra pour le Circolo Eugenio Curiel, le professeur Matteo Mazzoni, de l’Istituto Storico della Resistenza in Toscana (Firenze) a présenté au public l’histoire de Florence en 1943 et 1944, entre guerre, occupation nazie et résistance. Le 7 septembre 1944, les armées alliées anglo-américaines rendaient les honneurs militaires aux brigades de partisans pour leur rôle majeur dans la libération de Florence, un point stratégique proche de la Ligne gothique. La Résistance florentine avait lutté pendant une année contre l’armée d’occupation allemande, depuis l’armistice signé en septembre 1943 par le maréchal Badoglio et le Roi avec les Alliés.

Maria Luisa Caldognetto, du Centre de Documentation sur les Migrations Humaines, nous a fait découvrir l’implication des émigrés italiens dans les engagements résistants des années 1930 et 1940. Un tiers des engagés des Brigades internationales partis du Luxembourg pour l’Espagne portait un patronyme italien. Madame Caldognetto nous a fait ensuite découvrir le parcours de quelques résistants, émigrés italiens au Luxembourg, au cours de la Seconde Guerre mondiale, parcours très singuliers qui les exposaient tout à la fois à l’ennemi nazi mais également au fascisme.

Le public très attentif a tenu à compléter ces deux longs exposés par des questions aux conférenciers. Après les deux conférences, la soirée s’est poursuivie de façon conviviale par un repas dans le restaurant du Circolo.

ACFI était représenté à cette manifestation par Ornella Piccirillo, Philippe Poivret et Anne-Marie Dufour, qui ont découvert à cette occasion il Circolo Eugenio Curiel, un cercle culturel et récréatif pour les émigrés italiens au Luxembourg, dont les locaux abritent une salle pour les rencontres culturelles, une bibliothèque et un restaurant consacré à la cuisine italienne. Rappelons qu’Eugenio Curiel a été un résistant et anti-fasciste italien.

Magazine PassaParola

Mensile italiano in Lussemburgo dal 2004

https://www.passaparola.info/
Circolo Eugenio Curiel

Circolo culturale e ricreativo

107, route d’Esch

L-1471 Luxembourg

http://www.curiel.lu/

serata_resistenza_locandina

Une pensée sur “Résistance sans frontière

  • 28 novembre 2016 à 19 h 32 min
    Permalink

    MERCI !
    Merci Anne-Marie ! Merci à tous les représentants ACFI …et les autres aussi !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *