Italire 2015 : Lucia et Pisana, deux portraits de femmes

Mardi 28 avril : Elsa Chaarani et le portrait d’héroïnes romantiques

De deux écrivains aussi différents que Alessandro Manzoni, l’écrivain majeur et homme politique italien du XIXe siècle, et Ippolito Nievo, son contemporain plus méconnu, ne pouvaient naître que des héroïnes très différentes aussi. Ce sont quatre portraits de femmes qu’Elsa Chaarani nous a exposés et opposés.

♦ Nous devons à Alessandro Manzoni, chef de file des romantiques italiens, un roman étudié par tous les jeunes Italiens à l’école : I promessi sposi, traduits en français par Les fiancés. C’est un roman que ce converti au catholicisme va ré-écrire en toscan, la future langue italienne, quelques années après sa première parution, premier roman moderne italien où la morale est très présente.

Deux personnages féminins s’y opposent : la pure et vertueuse Lucia, idéal féminin du catholicisme du XIXe siècle, promise à Renzo qui l’aime, et Gertrude, la religieuse dépravée qui trahit Lucia et la livre à Don Rodrigo, le mauvais génie du roman.

♦ Ippolito Nievo, mort à l’âge de trente ans, a un parcours très différent puisque, après avoir participé à la « Première guerre d’indépendance » à Mantoue (1848), il revêt l’uniforme des Garibaldiens.

Son roman « Le confessionni d’un italiano » (Confessions d’un Italien), est l’autobiographie fictive de Carlo, un vieillard de 83 ans, patriote qui de vénitien est devenu italien. Dans ce roman figure au moins deux portraits de femmes : Carlo a vécu une histoire d’amour avec sa cousine Pisana, jeune femme libre, qui rend les jeunes gens amoureux d’elle mais qui pourtant accepte un mariage arrangé et non consommé, incitant Carlo à épouser une autre femme. Clara, la soeur de Pisana, en revanche, refusant tous ses prétendants parce qu’elle aime Lucio, finit par renoncer à cet amour et s’enfermer au couvent.

 

Alphonse Romano présente Elsa Chaarani
Alphonse Romano présente Elsa Chaarani

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elsa Chaarani
Elsa Chaarani

 

28-04-2015
28-04-2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

28-04-2015
28-04-2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

28-04-2015
28-04-2015

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *