Itali ré mi fa sol : La Traviata, au Tram de Maizières

La manifestation ITALIRE s’est refermée cette année avec une grande œuvre La Traviata du célèbre compositeur Giuseppe Verdi, racontée et chantée, devant un public nombreux et ravi de comprendre et découvrir l’art lyrique et le bel canto.

Alphonse Romano, président d’ACFI

En effet, un après-midi à l’opéra, c’est ce que proposait ACFI en ce dimanche 15 avril au Tram, avec La Traviata sur un livret de Francesco Maria Piave d’après le roman d’Alexandre Dumas fils La Dame aux camélias.

Oreste Sacchelli et Anne-Aurore Baldo nous ont raconté l’histoire de Violetta et Alfredo, et nous avons entendu les airs les plus célèbres de cet opéra chantés par le chœur Prélude, dirigé par Anne Victorion, et les solistes Maryline Ghin, soprano (Violetta), Fabrice Marchetto, ténor (Alfredo) et Jean-Marc Best, baryton (Germont), accompagnés par Valérie Mendoza au piano : un grand moment musical.

Libiamo ne’ lieti calici – Acte I, Violetta, Alfredo et le chœur ; narration : Oreste Sacchelli ; interprètes : Fabrice Marchetto, le chœur Prélude et Maryline Ghin

Pura siccome un angelo, air de Germont (baryton) dans son duo avec Violetta, Acte II ; interprète : Jean-Marc Best

 

Les photos de Christian Schaack :

Le Tram, salle de spectacle de Maizières-lès-Metz, avenue Marguerite Duras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *