Italire 2016 : Sicile d’amour et de sang

Metz'a voce et Oreste Sacchelli à droite
Metz’a voce et Oreste Sacchelli à droite

Sicile d’amour et de sang : La Cavalleria rusticana

Oreste Sacchelli a fait découvrir au public d’Italire l’histoire de ce célèbre opéra de Pietro Mascagni, inspiré d’une nouvelle de Giovanni Verga, écrivain sicilien né et mort à Catane.

Pascale D’Ogna, soprano, Fabrice Marchetto, ténor, et Jean-Pierre Aniorte au clavier, tous membres de Metz’a voce, ont illustré les propos d’Oreste Sacchelli avec des airs et duos de Cavalleria rusticana.

Le compositeur Pietro Mascagni  n’avait que 27 ans quand fut créé à Rome en 1890 cet opéra en un acte qui rencontra immédiatement un grand succès et qui reste l’opéra italien le plus joué au monde avec la Traviata.

Cavalleria rusticana, qu’on traduit  en français par « Chevalerie campagnarde » raconte une histoire de jalousie et de vengeance qui se termine par un duel tragique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *