Europe 1957-2017 : le Traité de Rome fêté à Scy-Chazelles

A Rome, le 25 mars 1957, les six Etats fondateurs de la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier) donnent naissance au Marché Commun en signant deux traités en vue de promouvoir les activités économiques : la Communauté Economique Européenne (CEE) et la Communauté européenne de l’énergie atomique (EURATOM). La Maison Robert Schuman vient de fêter cet anniversaire.

A l’occasion de cet anniversaire, vendredi 24 mars à 11h, en présence de Patrick Weiten, Président du Conseil départemental de Moselle et d’Adolfo Barattolo, Consul général d’Italie, la Maison Robert Schuman à Scy-Chazelles accueillait représentants d’associations locales, parmi lesquelles ACFI, et représentants de la Province autonome de Trente. C’est que le Lorrain Robert Schuman et le Trentin Alcide De Gasperi, deux des pères fondateurs de l’Europe, partagent un profil très particulier qui rapprochent nos deux régions.
Robert Schuman est né au Luxembourg en 1886, de nationalité allemande par son père du fait de l’Annexion de la Moselle ; il commence ses études au lycée de Metz et les poursuit dans plusieurs villes allemandes ; devenu français à l’issue de la Première Guerre mondiale par le retour de la Moselle à la France, il commence sa carrière politique en étant élu député ; après la Seconde Guerre il devient Président du Conseil des ministres fin 1947 (MRP), puis ministre des Affaires étrangères (1948-1952).
Alcide De Gasperi est né en 1881 à Pieve Tesino dans le Trentin qui appartient alors à l’Empire austro-hongrois avant de devenir italien à la suite de la Première Guerre mondiale ; élu député à la Chambre autrichienne avant la Première Guerre, il deviendra plus tard l’un des membres fondateurs de la Démocratie Chrétienne, parti majoritaire de la jeune République italienne dans l’après-guerre, avant de devenir le premier des Présidents du Conseil des ministres italien.
Ces parcours parallèles de deux hommes issus d’espaces frontaliers les prédestinaient à devenir les acteurs du rapprochement des peuples européens, et rapprochent par là même Moselle et Trentin.
ACFI, avec le soutien du Consulat Général d’Italie, vous propose un regard synthétique (dépliant de 4 pages, format pdf) sur le parcours mené par les pères fondateurs de cette jeune institution où règne la Paix depuis plus de 70 ans, première puissance économique mondiale, peuplée de plus de 500 millions d’habitants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *